« Introduction | Accueil | Etat? ah bon ... »

30 août 2005

Commentaires

Harald

A contrario de ce que vous avancez, je ne dirais pas que le sénat ne sert à rien. Bien au contraire, durant les années noires (les années Mitterrand) il a souvent été le dernier rempart contre les lubies marxisantes des zozos du PS.

Dans le fond, les institutions françaises ne sont pas si mauvaises que cela, seulement il faudrait effectuer quelques recadrages:

- redonner un véritable contre-pouvoir au parlement en lui donnant une activité de contrôle réelle.
- redonner l'initiative législative au parlement qui l'a perdue au profit du gouvernement.
- interdire les cumuls de mandats locaux et nationaux et limiter à deux le nombre de réélections possibles.
- mettre en place une véritable décentralisation qui permette d'augmenter la subsidiarité du bas vers le haut, sur le modèle helvétique.

Mais sutout la réforme des réformes à mettre ne place d'urgence avant toutes les autres, le retour au vote censitaire. Cela peut paraître fort rétrograde, voire réactionnaire de prime abord, mais après tout, n'est il pas normal que ce soient ceux qui contribuent à la richesse du pays qui puissent donner leur avis sur la politique à mettre en place plutôt que ceux qui vivent aux crochets de ceux qui paient l'impôt ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.